Actualité

PIRIOU développe un Crew Transfer Vessel (CTV) à propulsion hybride hydrogène

Categories:

L’annonce a été faite lundi 16 novembre : PIRIOU est l’un des trois lauréats de l’Appel à Manifestation d’Intérêts (AMI) Challenge Innovation – éolien en mer, porté par WPD et le Pôle Mer Bretagne Atlantique, pour son Crew Transfer Vessel (CTV) à propulsion hybride hydrogène.

Suite à l’appel à candidature lancé fin 2019, PIRIOU avait décidé de relever ce défi. Fort de son expérience dans le transfert de personnel sur les champs pétroliers, avec plus de 100 crew boats de 18m à 55 m livrés à ce jour et la construction d’une dizaine de CTV de 27m et 22m pour les champs éoliens, Piriou élargit sa gamme avec un CTV H2 à faible émission.

Ce projet s’inscrit dans la démarche de réduction des émissions de gaz à effets de serre demandés par l’OMI (Organisation Maritime Internationale) et nos clients armateurs.

Vincent Faujour, Président du groupe PIRIOU déclare : « Nous remercions vivement WPD et le Pôle Mer pour l’attribution de ce prix qui salue la pertinence du dossier présenté et la qualité du travail fourni par les équipes du bureau d’études Piriou. Cette distinction nous permet de bénéficier de l’accompagnement et de l’expérience de WPD, acteur majeur de l’éolien en mer, pour mener notre projet à terme, soit jusqu’à la commercialisation. »

Caractéristiques principales

Longueur hors tout …………………………27,00 m
Largeur hors tout …………………………….9,70 m
Vitesse max………………………………… 25 nds
Cargo ………………………………….. 5 t
Puissance MPx …………………… 2 x 1000 kW
Puissance PAC…………………….. 2 x 140 kW 3
Equipage …………………………….. 3 per
Passagers…………………………….. 24 pers

Stockage de l’hydrogène dans un conteneur 20’
Réglementation : Bureau Veritas / Pavillon France

Partager sur :

PIRIOU livre à NAVIMON trois nouveaux palangriers pour le renouvellement complet de sa flotte

Categories:

PIRIOU vient de livrer à Nouméa trois nouveaux palangriers de 21m, correspondant à la troisième et dernière tranche de la commande initiale enregistrée en octobre 2017. NAVIMON, filiale de la SEM SODIL et premier armateur de pêche en Nouvelle-Calédonie, avait commandé à PIRIOU une série de huit palangriers de 20,70 mètres destinés à la pêche au thon à la palangre dans la Zone Economique Exclusive de Nouvelle Calédonie.

Les deux premiers navires de la série livrés fin 2018, suivis de trois unités fin 2019 sont en exploitation et répondent parfaitement aux attentes de l’armateur.

La commande ferme de cette troisième tranche, à savoir trois sisterships, avait été confirmée fin 2019 et, comme prévu, cette livraison vient d’être effectuée à Nouméa en novembre 2020.

Par ce renouvellement complet de sa flotte avec ces nouvelles unités nouvelle génération, l’armateur dispose de palangriers conçus pour améliorer le confort des marins, faciliter les opérations de maintenance, optimiser les charges d’exploitation et répondre aux enjeux de sécurité ainsi qu’aux nouvelles normes environnementales.

Vincent Faujour, Président du groupe PIRIOU déclare : « Au travers de cette commande d’une série de huit palangriers, nous sommes très heureux d’avoir conservé la confiance de NAVIMON, client historique du groupe et d’avoir participé activement au renouvellement complet de sa flotte, près de 20 ans après la livraison de leurs premiers navires ». Il précise : « Dans la continuité des commandes en cours et livraisons récentes de chalutiers pour la Métropole, de palangriers pour La Réunion, d’un thonier senneur de 67m, ce contrat mené à terme démontre notre maintien dans le secteur de la pêche artisanale et industrielle dans les collectivités et territoires d’outre-mer comme en métropole »

Florent Pithon, Directeur Général de NAVIMON déclare : « Je félicite le chantier pour avoir livré les bateaux à temps malgré le contexte et les contraintes sanitaires » et il ajoute : « le détachement de personnel Piriou sur place à Nouméa nous a permis de présenter les palangriers aux Affaires maritimes dans les délais pour leur visite de mise en service ».

Vues de la passerelle, d’une cabine équipage, du local machine et de la cale ‘négative’

Caractéristiques principales

Longueur hors tout ………………………… 20,70 m

Largeur hors tout ……………………………. 6,90 m

Capacité cales…………………………………. 75 m3

  • ·  1 cale réfrigérée à 0°C (50m3)
  • ·  1 cale réfrigérée à -20°C (25 m3) A propos de PIRIOU

Propulsion ………………………………… Diesel

Puissance ……………………………………. 340 Kw

Partager sur :

L’IPC se mobilise à l’occasion du salon Pro&Mer

Categories:

L’Interprofession du port de Concarneau y sera présente sous la bannière IBS (Interprofession Bretagne Sud), sur un stand dédié à l’emploi en Bretagne Sud, afin de répondre au mieux aux besoins en recrutement de nos entreprises.

En participant à cette 7ème édition en association avec l’Interprofession du port de Lorient sous les mêmes couleurs, nous entendons ainsi contribuer à la promotion des métiers et de l’emploi pour favoriser le développement des activités de construction et de réparation navales en Bretagne Sud tout en promouvant les entreprises du groupement. Dynamiques et innovantes, elles représentent plus de 1 200 emplois directs à Concarneau. Dans le cadre de leur développement, elles sont constamment à la recherche de collaborateurs motivés, attirés par le secteur passionnant de l’industrie navale. Une trentaines d’offres d’emploi proposées par les entreprise de l’IPC sera relayée sur le salon par l’IPC. Venez à notre rencontre et rencontrez aussi nos entreprises venues directement présenter leurs métiers et recruter de nouveaux talents au salon : Barillec Marine, Piriou et aussi Marinelec Technologies

>> Site salon PRO&MER

PRO&MER est un salon‐forum de l’emploi et de la formation des métiers de la mer, avec une vision très opérationnelle, à l’écoute des professionnels et du public. Pro&Mer, est le carrefour de toutes les diversités des filières Navale, Energies Marines Renouvelables, Oil and Gas et Marine Marchande.

Évènement unique organisé sous une forme originale de « Parcours vers l’emploi »

Pro & Mer En chiffres :
98 entreprises présentes
1200 offres d’emploi
2000 à 3000 offres dans le secteur de la Marine

PRO&MER – 3 NOVEMBRE 2020 – Palais des Congrès Lorient à partir de 9h
Partager sur :

PIRIOU lance la construction du premier des trois patrouilleurs hauturiers commandés par le Sénégal

Categories:

PIRIOU lance la construction du premier des trois patrouilleurs hauturiers commandés par le Sénégal Aujourd’hui, une cérémonie de découpe de 1èretôle s’est déroulée chez PIRIOU à Concarneau (29), en présence du Général Birame DIOP, Chef d’Etat-major Général des Armées du Sénégal et de l’Amiral Oumar WADE, Chef d’Etat-major de la Marine du Sénégal. Elle symbolise le démarrage de la construction du premier patrouilleur hauturier du type OPV 58S.Destiné à la Marine nationale sénégalaise, ce navire correspond à la première unité du contrat portant sur la fourniture de trois patrouilleurs océaniques. Ce contrat avait été signé en novembre 2019 par Le Ministère des Forces Armées du Sénégal et le groupe PIRIOU, en présence du Président de la République du Sénégal et de la délégation ministérielle française.

Réalisé avec le soutien et l’expertise de sa filiale KERSHIP, le programme de construction de ces trois patrouilleurs, va s’échelonner sur une durée de 44 mois, jusqu’à l’été 2024. Il prévoit également une période de soutien de plusieurs années au Sénégal. Vincent Faujour, Président du Groupe PIRIOU déclare: « Ce contrat est le fruit de quatre années de travail conjoint entre les équipes de PIRIOU et celle de l’Etat Major de la Marine du Sénégal, qui nous ont permis de concevoir des Patrouilleurs de nouvelle génération, parfaitement adaptés aux besoins de la marine sénégalaise. Je remercie l’Etat sénégalais pour sa confiance, qui évidement nous honore, mais surtout qui nous oblige. Le Sénégal peut compter sur notre total engagement. » Il ajoute : « Ce projet est aussi un vrai succès pour le « Pass Export », initiative du Ministère de l’Economie et des Finances français, dont PIRIOU fût le premier signataire le 23 février 2018. Ce dispositif favorise et accélère notre capacité à proposer des financements et des garanties à l’export. »

L’OPV58S : un patrouilleur hauturier de 62m

L’OPV58S (Offshore Patrol Vessel) est un patrouilleur de 62 m d’une polyvalence remarquable. Robuste et endurant, il est dédié aux missions de surveillance, d’identification et d’intervention, répondant parfaitement à la variété des missions liées à l’Action de l’Etat en Mer. En complément de ses capacités de projection (embarcations commandos), il possède une capacité de dissuasion de premier rang grâce à ses systèmes d’armes de lutte anti-surface et de lutte anti-aérienne. Parmi les innovations et capacités majeures du navire, sont à noter :

  • Une conception très polyvalente pour configurer le navire à différentes missions
  • Une vaste passerelle panoramique à 360°
  • Un système de mise à l’eau rapide/ récupération par rampe AR de 2 embarcations.
  • Une carène C-Sharp® : autonomie et tenue à la mer optimisées
  • Un système de veille et de combat de hautes performances

Ces OPV seront équipés de missiles anti-navire MARTE MK2/N dont la portée de plus de 30 kilomètres et la capacité tir-et-oubli permettront à la Marine sénégalaise d’assurer sa supériorité maritime. La protection immédiate des patrouilleurs sera assurée par le système SIMBAD-RC qui permet de déployer deux missiles MISTRAL, l’ensemble garantissant une excellente protection contre les missiles anti-navire, avions de combat, drones, hélicoptères et embarcations rapides telles que les FIACs. Tous ces missiles sont produits par MBDA.

Caractéristiques principales

Longueur HT : 62,20 m
Largeur : 9,50 m
Tirant d’eau (env.) : 3,00 m
Vitesse : 21 Nds
Autonomie : 21jours, 4500 Nq à 12 Nds
Coque / superstructure : acier / aluminium
Capacité aménagements : 48 personnes (dont équipage 24, dont personnel mission 24)
Intervention : 2 embarcations sur rampes AR
Capacité : pour 2 conteneurs de 20’

Partager sur :

EURONAVAL 2020

Categories:
L’ÉDITION 2020 SERA DIGITALE

Face aux nouvelles règles sanitaires, le GICAN et sa filiale la SOGENA réorientent l’édition 2020 du salon EURONAVAL vers un format entièrement numérique.

Du 19 au 25 octobre, les exposants, délégations officielles et visiteurs se donnent désormais rendez-vous sur la plateforme EURONAVAL-ONLINE. 
Le Conseil d’Administration du GICAN avait pris la décision courageuse, et nécessaire pour la relance de l’activité navale, de maintenir l’édition 2020 du salon EURONAVAL. Les préparatifs, en lien avec les services de l’Etat concernés et notamment la Préfecture, permettaient jusqu’ici d’envisager un salon réussi dans le strict respect des règles sanitaires. 

Le Conseil d’Administration du GICAN a pris acte des annonces du ministre de la Santé du mercredi 23 septembre : la baisse de la jauge maximale autorisée pour les grands évènements, de 5 000 à 1 000 personnes, ainsi que la reprise désormais établie de l’épidémie, ne permettent plus de garantir un salon « en présentiel » satisfaisant, tant pour les 300 exposants que pour les 70 délégations officielles étrangères qui avaient déjà formulé le souhait de se rendre à Paris-Le Bourget. 

Dans ce contexte, le GICAN et la SOGENA font le choix de réorienter EURONAVAL 2020 vers une solution entièrement digitale. 
Avec le soutien de ses partenaires, l’édition 2020 du salon EURONAVAL se tiendra uniquement en ligne, grâce à la nouvelle plateforme EURONAVAL- ONLINE. Jusqu’ici réservé aux délégations officielles et aux exposants ne pouvant se rendre à Paris-Le Bourget, EURONAVAL-ONLINE sera désormais ouvert à l’ensemble des visiteurs et exposants qui le souhaitent. 
Du 19 au 25 octobre, les délégations et visiteurs du monde entier pourront ainsi retrouver les exposants d’EURONAVAL 2020 sur le salon numérique EURONAVAL- ONLINE. 

Ils pourront également organiser sur le site d’Euronaval leurs rendez-vous BtoB en visio et suivre les workshops thématiques afin de mettre en valeur tout le savoir-faire des industriels navals. 

Le cycle de web-conférences en ligne, piloté par la Fondation pour la Recherche Stratégique (FRS) est également maintenu. 

Hervé GUILLOU, Président du GICAN, déclare : « Dans notre secteur d’activité, rien ne vaut un événement physique et des rencontres. Ce salon Euronaval 2020 était ardemment souhaité par les exposants et nos visiteurs internationaux après plusieurs mois d’interruption des salons partout dans le monde. La reprise des contacts commerciaux est plus que jamais primordiale. Responsables face à la reprise de l’épidémie mais déterminés à soutenir l’activité des industriels en France, en Europe et dans le monde, le GICAN et la SOGENA proposent une solution innovante à l’ensemble des acteurs du secteur, pour accompagner la relance du marché naval. J’adresse également mes vifs remerciements au Ministère des Armées pour son soutien indéfectible tout au long de la longue et périlleuse préparation d’Euronaval ».

Hugues d’ARGENTRÉ, Directeur Général de la SOGENA, ajoute :
« J’adresse mes plus chaleureux remerciements à l’ensemble de nos exposants, agents, partenaires et prestataires. Ils nous ont fait confiance et nous ont accompagnés avec courage et bienveillance dans la préparation difficile et risquée de ce salon. Je remercie également les membres des 70 premières délégations étrangères de 46 pays qui avaient déjà accepté de participer à Euronaval. Je partage leur déception de ne pouvoir se retrouver en présentiel à Paris-Le Bourget. Je me réjouis de pouvoir proposer le salon numérique Euronaval-Online qui accompagnera la relance de l’industrie navale en France et dans le monde ».


Assistez à la web-conférence
Visitez le site

Partager sur :
Cale sêche Cap Bojador

Le Cap Bojador de retour à Concarneau

Categories:

Ce premier thonier senneur construit et livré par PIRIOU en 1990 est actuellement au port de Concarneau dans le cadre d’un arrêt technique important. Cela faisait 16 ans qu’il n’était pas rentré dans sa ville d’origine ; un véritable événement.

Ce trentenaire a toujours fière allure. Il mesure 61m de long et 12,4m de large et capture en moyenne 5 000 tonnes de poisson chaque année. Propriété de l’armement CFTO (Compagnie française du thon océanique), le navire vient s’offrir un lifting avant de reprendre la mer et la pêche dans l’Atlantique.

PIRIOU NAVAL SERVICES réalise cet arrêt technique et intervient en mécanique et chaudronnerie. PNS coordonne aussi les différents travaux effectués par plusieurs entreprises locales de l’interprofession du port de Concarneau. Au programme, un passage en cale sèche jusqu’à fin septembre avec une visite la ligne d’arbre, le remplacement des alternateurs, le carénage, divers travaux de réparation, chaudronnerie, tuyauterie, frigo, visite du gréement, visites réglementaires et entretien courant (vannes, pompes, etc).

Le Cap Bojador reprendra la mer fin Octobre.

Partager sur :

Conférence au Musée de la pêche

Categories:

« Concarneau, un port dans la ville. Comment concilier activités industrielles et contraintes urbaines et environnementales? »

Stéphanie ROOS-FAUJOUR, vice-présidente de l’Interprofession du Port de Concarneau interviendra jeudi 1er Octobre en conférence au Musée de la Pêche de Concarneau. L’occasion d’échanger avec les Concarnois sur les interactions ville-port.

« Concarneau, place forte riche de 1 000 ans d’histoire, vit par et pour la mer. La ville s’est constituée au Moyen-Âge à partir de la ville close, dans l’estuaire du Moros, abri naturel qui a permis le développement du port. Au fil du temps, la ville s’est développée autour de son port. On y construit des navires depuis des siècles et l’industrie navale y joue un rôle majeur, représentant aujourd’hui 1 300 emplois.

Des navires de pêche, aux yachts de luxe ou aux bâtiments militaires, dans un contexte mondialisé et concurrentiel, le dynamisme des entreprises de l’IPC est un facteur d’attractivité.  Il doit s’accompagner d’aménagements pour nos activités et pour le cadre de vie des Concarnois.

Avec la création de la cale-sèche puis l’aménagement de la nouvelle aire technique de mise au sec des navires, Concarneau est devenu un port exemplaire. Continuons à offrir aux armateurs du monde entier des prestations de qualité s’appuyant sur nos savoir-faire et sur des infrastructures performantes, dans le respect des hommes et de notre environnement. »

Infos pratiques :

Jeudi 1er octobre à 18h
Gratuit sur réservation
Nombre de places : 30
Téléphone : 02.98.97.10.20

Email : cecile.lephuez@cca.bzh
Plus d’infos : https://www.musee-peche.fr/fr/evenements/333-dynamique-d-un-port-le-role-d-ipc?date=2020-10-01-18-00

Partager sur :

Mise à l’eau du Long Island 78’ Power

Categories:

JFA Yachts vient de procéder à la mise à l’eau du premier Long Island 78’ Power.

Coque aluminium, pont – superstructures et timonerie en composite font de cette unité un catamaran confortable et performant destiné aux grands voyages.

L’aménagement intérieur de la nacelle est particulièrement volumineux et ouvert vers l’extérieur avec une vision à 360°. Le pont principal offre plusieurs espaces à vivre :

Sur bâbord, se trouvent la cuisine et un salon avec un accès direct vers le pont avant.

Sur tribord, la salle à manger et un poste de navigation.

Ce Long Island 78’ Power dispose dans les coques d’une suite armateur et de quatre cabines invitées.

L’aménagement extérieur est innovant pour cette taille et ce type de navire :

La timonerie sur le flybridge est un espace clos destiné à la navigation mais aussi à la détente avec une banquette et un bureau. En arrière de cette timonerie se trouve un autre espace salon – repas et une kitchenette viennent compléter ce lieu convivial.

En avant de la nacelle, sur le pont principal, un salon et un bassin d’eau de mer offrent un autre espace dédié au plein air.

Motorisé par 2 moteurs de 500 cv, la vitesse de croisière est fixée à 12 nœuds avec une vitesse maximum de 15 nœuds (mi-charge). Grâce à l’optimisation du poids, le Long Island 78’ Power offrira une consommation raisonnable, un bon comportement à la mer ainsi qu’une autonomie transatlantique.

Développé en collaboration avec le cabinet Marc Lombard Yacht Design Group pour l’architecture navale et Darnet Design pour les intérieurs, ce catamaran à moteur signé JFA Yachts vient agrandir la gamme des catamarans semi-custom Long Island.

Les essais en mer à venir confirmeront la vocation de ce Long Island Power : voyages au long-cours et convivialité.

Caractéristiques du Long Island 78’ Power :

Longueur Hors Tout : 23.72 m – Longueur Flottaison : 23.06 m – Bau : 11.17 m – Tirant d’eau : 1.24 m – Déplacement : 50 T lège – Moteurs : 2x 500 cv Cummins – Groupes : 2x 17.5 kW Onan – Vitesse de croisière : 12 nds – Vitesse maximum 15 nds (mi-charge)

Contact : Gaël DOUGUET – gael@jfa-yachts.com

JFA Yachts – Quai des Seychelles – 29900 CONCARNEAU – FRANCE

Tel: +33 (0)2 98 60 49 48 – jfa@jfa-yachts.com

Partager sur :

Olivier Sanquer, nouveau président de l’IPC

Categories:

L’assemblée générale de notre association qui s’est tenue le 9 juillet dernier, une date un peu plus tardive que de coutume en raison de la crise sanitaire inédite que nous traversons tous, a revêtu un caractère solennel. Il s’agissait en effet de la dernière assemblée de Pascal Piriou qui a ainsi mis fin à tous ses mandats associatifs, en particulier en lien avec nos activités navales.  « Une page se tourne et ce n’est non pas une nouvelle page, ni même un nouveau chapitre, mais un nouveau tome de la saga qui va s’écrire, » a-t-il déclaré, non sans émotion.

Les nouveaux défis à relever sont désormais portés collectivement sous l’impulsion d’un nouveau président.

Le Conseil d’Administration a élu à l’unanimité Olivier Sanquer, président de BARILLEC. Une nomination que qu’il voit « comme un honneur. Les membres se sont battus pour faire ce qu’est le port de Concarneau actuellement. Et nous avons plein de projets à venir, » a-t-il déclaré à la presse.

Dans le contexte de cette crise, nous sommes assez chanceux de voir nos activités portées, notamment, par la construction navale de Défense mais nous devons rester tous solidaires afin de ne laisser personne sur le bord du chemin. C’est le ciment de notre association.  L’IPC continuera de porter les intérêts communs, de se battre pour l’emploi et les infrastructures communes tout en restant un lieu d’échange et un réseau convivial de proximité. Les membres du Conseil d’Administration se réuniront prochainement afin de définir un cap et un projet pour l’avenir.

Partager sur :

NOUVELLE FORMATION pour 25 ALTERNANTS Proposée par PIRIOU

Categories:

PIRIOU recrute régulièrement des hommes et des femmes pour accompagner son développement en France et à l’international. Les contrats récemment remportés les amènent à anticiper les ressources indispensables en production.

En 2017, une première formation en alternance de dix chaudronniers a été initiée, avec à la clé un contrat en CDI pour sept d’entre eux au sein du groupe.

L’an dernier, PIRIOU a poursuivi cette démarche en élargissant les formations aux métiers de tuyauteurs et soudeurs. Avec les chaudronniers, 21 stagiaires bénéficient de ces formations toujours en cours.

Lire la suite →
Partager sur :