Communiqué de presse PIRIOU 03/04/2018

PIRIOU vient de livrer le nouveau navire roulier destiné à assurer la liaison entre le continent et l’île de Groix, inauguré le 29 mars au port de Groix avant sa mise en service pour sa première rotation le 30 mars.
A l’issue d’un appel d’offre engagé en septembre 2013 cette commande avait été notifiée au groupe PIRIOU le 26 janvier 2016 par le Conseil Général du Morbihan. Après plus de deux ans de travail, et le transfert du contrat de construction du Département à la Région Bretagne désormais en charge de la compétence transport depuis la réforme territoriale, le « BREIZH NEVEZ I» rejoint la flotte régionale assurant la continuité territoriale en Bretagne où il sera opéré par la Compagnie Océane.


Troisième navire à passagers commandé au Groupe PIRIOU par une collectivité territoriale métropolitaine, après « L’Estuaire » livré au Conseil Général de la Gironde en 2009 et le « Fromveur II » livré au Conseil Général du Finistère en 2011, ce nouveau navire répond aux exigences de son armateur : un navire compact pouvant accueillir 300 passagers et 18 véhicules légers (ou 7 véhicules légers et 3 poids lourds).
Vincent FAUJOUR, Directeur Général de PIRIOU déclare : « Nous sommes très heureux et fiers d’avoir gagné la confiance du Conseil Général du Morbihan et de la Région pour la réalisation de ce nouveau navire assurant la liaison entre Lorient et l’île de Groix. Ce contrat renforce notre présence sur le segment des navires à passagers basés sur des plateformes techniques complexes répondant à des conditions d’exploitation très exigeantes et à des conditions de confort optimum pour les passagers. »

 

UN NAVIRE ROULIER COMPACT ET FONCTIONNEL


Conçu en partenariat avec le bureau d’étude lorientais SHIP STUDIO, le navire est particulièrement adapté aux conditions de la ligne LORIENT-GROIX-LORIENT afin de satisfaire à la fois les usagers occasionnels ou réguliers, mais également les équipages dont certains membres ont apporté leur expérience pendant certaines phases de la construction (confort de l’équipage et facilité d’exploitation)

  • une grande manœuvrabilité grâce à une propulsion avec 2 hélices à pas variable et deux
    propulseurs transversaux de forte capacité (un à l’avant et un à l’arrière).
  • un navire économe : effectuant une partie significative de son trajet en rade de Lorient, à vitesse réduite, avant d’entamer la traversée des Coureaux à régime plus élevé, le futur courrier de Groix est doté d’une loi de conjugaison d’hélice permettant un fonctionnement de ses moteurs semi rapides à leur meilleur point de fonctionnement quelle que soit la vitesse.
  • un stationnement de nuit à Groix rendu possible, y compris par grands coefficients, grâce à une conception spécifique respectant des limites de dimensions et de poids drastiques, et ce sans sacrifier à une règlementation sécurité toujours plus exigeante. Le tirant d’eau est réduit au minimum (2,5 m max.) avec un profil de quille adapté à la bathymétrie du poste à quai de Port-Tudy. Les fonds de coque sont renforcés pour supporter un échouage occasionnel.
  • un garage fermé (comme sur les plus gros navires) offrant une meilleure protection aux véhicules et chargement, notamment en hiver : il a été conçu dans l’esprit de celui-du Saint- Tudy, en privilégiant également la fluidité des embarquements et des débarquements des véhicules et des passagers, avec rampe arrière et une rampe latérale.
  • un navire plus confortable avec un salon de plain-pied convivial au niveau du pont principal et accessible aux personnes à mobilité réduite (PMR). Des salons supérieurs, vastes et aérés, privilégient l’espace et les zones de stockage de bagages, offrant un choix de places dans des salons intérieurs ou en plage arrière, laquelle est dotée d’une partie ombragée.

Partager sur :