IPC CONCARNEAU NAVAL - MARINELEC ALARMES

ALTO et MACCS : nouveautés 2017

Pour le secteur de la pêche artisanale en France comme le marché des bateaux de travail en Asie, depuis leur lancement en début d’année, les nouvelles centrales MACCS de MARINELEC ont trouvé leur marché. Ce système AMS est tout particulièrement adapté pour des bateaux de petite et de moyenne taille, déclinable dans des versions dédiées à des fonctions particulières comme la mesure de niveau ou encore la surveillance des portes étanches. Le système MACCS, Marine Advanced Customizable & Creative Solutions est plus performant, plus compétitif et dispose de fonctionnalités étendues. MACCS peut aller jusqu’à 64 voies avec son écran tactile 7″. Le chalutier Kronos, sister-ship du Caraïbes II, est l’un des premiers utilisateurs de la nouvelle centrale d’alarme.

MACCS, Autre nouveauté 2017 mise au point par MARINELEC, l’ALTO est une centrale d’alarme 4 voies qui assure la signalisation lumineuse et sonore pour tous types de capteurs T.O.R. (tout ou rien) et en particulier ceux destinés à la détection d’envahissement et autres capteurs  notamment les capteurs de détection incendie.
Cette nouvelle centrale a été spécialement développée pour les très petites unités.

MARINELEC offre ainsi un éventail de solutions d’alarme répondant aux exigences de sécurité de tous les navires même les plus petits.

Investissement : MARINELEC pousse les murs

Ce dernier trimestre 2017 est marqué par l’agrandissement des locaux MARINELEC, qui a investi dans l’extension de la société à Quimper.  Depuis l’été dernier, un nouveau bâtiment bleu est sorti de terre. D’une surface de 545 m² sur deux niveaux, il permet ainsi à MARINELEC de doubler la capacité de son atelier de production et d’agrandir les locaux du bureau d’études. Un laboratoire dédié aux tests des équipements a été créé et le service commercial va pouvoir réorganiser ses bureaux. La surface totale des bâtiments a triplé, passant de 310 à près de 900 m².

IPC CONCARNEAU NAVAL - MARINELEC BATIMENT

Cet investissement de 600 000 euros illustre le dynamisme de l’entreprise qui continue d’avancer et d’innover. Un signe de confiance en l’avenir pour MARINELEC qui a renforcé ses marchés à l’export, notamment sur l’Asie du Sud-Est, essentiellement à destination des navires de commerce.

Partager sur :